Si vous n'arrivez pas à lire correctement ce message, cliquez ici

Oser le conflit, éviter la violence

Les nouvelles du jeudi du 2 janvier 2020

L'évidence

Soleil dans un ciel bleu

Bonsoir

À la une ce jeudi: l'évidence

L'étymologie le dément mais j'ai vu un rapport entre évident et évider. Ce qui est évident n'a plus besoin d'être sous-tendu par une théorie ou des explications. L'évidence se passe de toute fondation, de tout substrat et pourrait bien, finalement, reposer sur du vide. Ce qui la fait ressembler à une vérité creuse, ce qu'elle n'est pas toujours, il faut le reconnaître. L'évidence, c'est aussi ce qui saute au yeux – ce qu'on a mis en évidence – comme le nez au milieu de la figure, si présente à nos sens qu'elle pourrait bien faire disparaître tout ce qu'il y a autour. Tout l'enjeu pour nous est de ne pas tomber dans le piège des évidences, qu'elles soient fausses et nous fourvoient, qu'elles soient vraies et nous masquent d'autres choses que nous gagnerions à voir.

ATELIER; le conflit comme moyen de renforcer vos alliances

Le 14 janvier à 19:30 à Paris

Infos, inscription

Une histoire, une question n°78: Le strudel

Une histoire de la tradition juive où un fils questionne son père sur le strudel: pourquoi le strudel s'appelle-t-il le strudel? Le père va soigneusement répondre à son fils, après lui avoir posé quelques questions d'évidence...

Écouter l'histoire

Une histoire, une question sur Youtube

Il est de la nature de l'évidence de passer inaperçue

Jean Paulhan (1884-1968) – Éditeur et Écrivain français

Curieusement, en lisant cette citation, je me suis dit qu'il y a deux sortes d'évidences. Celle qu'on voit et celle qu'on ne voit pas (et qui passe donc inaperçue). L'évidence qu'on cherche en vain et celle qui nous aveugle. C'est de la première que parle le romancier québécois Jean-Marie Poirier quand il dit: "C'est souvent l'évidence qui exige le plus de démonstrations". Mais Paulhan et lui omettent ici de parler de l'évidence qu'on ne songe à remettre en question tellement elle est... évidente! Comme des choses si familières qu'on ne songe plus à les regarder ou à les considérer autrement. Comme ces choses qui peuvent parfois nous enfermer et figer nos existences.

Combat entre un chevalier et un dragon, sur fond de coucher de soleil

Combattre les évidences

Mais pourquoi donc, faudrait-il combattre les évidences? L'évidence est ce qui est, indubitablement, assurément. C'est même un appui sûr puisque, sans évidence, le monde est incertain et mouvant, plastique, flou. Alors oui, toute évidence n'est pas à détruire, mais au moins à questionner. Notamment dans nos rapports avec autrui. Mes évidences sont-elles les mêmes que les vôtres? C'est bien le sujet: bien souvent, nous ne prenons pas ce temps de vérifier que nous sommes d'accord sur les mêmes choses, les mêmes évidences. Puisque cela va de soi, pas la peine de perdre son temps. Là est bien le combat. Moins un combat contre les évidences que contre cette forme de paresse qui consiste à se reposer sur ses lauriers à propos de ce qui nous paraît évident. Car toute relation basée sur des différences de perception est bancale, tout comme une table est bancale quand elle a des appuis inégaux.

Et vous: quelles sont les évidences que vous avez cessé de questionner?

L'instant pub

Oser le conflit

Oser le conflit : Comment dépasser ses craintes à faire entendre sa voix, les 6 et 7 février

Parce que l'absence de conflit peut aussi conduire à la violence, que la peur du conflit empêche de purger les mauvaises énergies qui s'accumulent.

- Pour revisiter notre peur du conflit
- Pour traverser les conflits sans violence
- Pour apprendre la saine confrontation

Lire la suite...

L'agenda

Groupe continu de gestalt-thérapie : 5 dates avec Bénédicte Brillaud à Paris. La prochaine le 25 janvier prochain.

Oser le conflit : Dépasser ses craintes à faire entendre sa voix, les 6 et 7 février à Paris

Le voyage héroïque: Jeudi et vendredi 4 et 5 juin 2020 – développez votre puissance, clarifier vos envies – envie de projet, envie d'entreprendre, envie de transformation – et les freins ou peurs qui vous empêchent.

Partagez sur Facebook
Twitter
Partagez sur LinkedIn

Pour s'inscrire à cette lettre et retrouver toutes les nouvelles précédentes, rendez-vous sur https://www.lqc.fr/jeudi

Laurent Quivogne

Oser le conflit, éviter la violence
Accompagnement de dirigeants, leurs équipes et de particuliers

quivogne@lqc.fr – 0675203390

Sur mon site

Pour l'entreprise: sur la page d'accueil: www.lqc.fr

Pour les particuliers: www.lqc.fr/gestalt

Oser le conflit, éviter la violence

La boutique

Des livres, récits de marche ou "Se nourrir de l'incertitude pour entreprendre": https://www.lqc.fr/boutique/

Et aussi

Livre blanc sur l'animation: https://www.lqc.fr/comment-animer-un-groupe/

Mon profil LinkedIn
Suivez-moi sur Facebook
Me suivre sur Twitter

Cet email a été envoyé à , cliquez ici pour vous désabonner.