Si vous n'arrivez pas à lire correctement ce message, cliquez ici

Les nouvelles du jeudi du 28 février 2019

Se mettre (à) nu

Nu

: à la une ce jeudi, se mettre (à) nu

Le verbe "se dépouiller" a le double sens d'ôter ses vêtements ou de se débarrasser de ses biens. Dépouiller signifie également retirer la peau d'un animal, c'est-à-dire lui enlever sa protection. De nombreuses doctrines spirituelles prônent le dépouillement comme voie vers la sagesse. C'est souvent plus facile à dire qu'à faire et je ne l'observe que rarement autour de moi, y compris chez ses zélateurs les plus assidus. Cette lettre évoque ce double mouvement: vers le dénuement et la légèreté, vers son opposé et la sécurité. Deux polarités entre lesquelles nous circulons.

 Une histoire, une question: la cruche d'or

Le maître est célèbre. Concourt à sa célébrité une cruche d’or qu’il possède. Comment va-t-il réagir à l’arrivée d’un voleur qui convoite le précieux objet?

Écouter l'histoire

Une histoire, une question sur Youtube
Un crabe

Si j'avais à accompagner... un bernard l'hermite

J'aurais pu dire un homard ou une quelconque espèce de crustacé. J'entends là quelqu'un qui se cache dans une coquille et ne montre rien de lui. Cette coquille pouvant être aussi bien des possessions dont il s'entoure qu'une carapace dans laquelle il se glisse.
C'est qu'il y a du tendre à l'intérieur et même un être qui, sans cette carapace, serait démuni et trop vulnérable pour survivre. Briser la carapace, ou tenter de le faire, c'est à coup sûr lui faire du mal ou provoquer une réaction violente en retour. C'est bien beau de dire à quelqu'un qu'il n'a pas besoin de ceci ou de cela, qu'il pourrait se passer de ses protections, de ses biens, de toutes ces choses auxquelles il s'accroche. En vérité, nous n'en savons rien. Ce n'est que doucement, tout doucement, que nous pouvons l'aider à faire l'expérience d'ôter ses vêtements qui entourent son corps ou son âme. Peut-être d'abord simplement en imagination. Car l'imagination est souvent la pionnière de nos transformations.

Article: le partage des représentations

Un article qui examine en quoi le dévoilement de ses émotions, voire de ses ressentis (corporels) est important

Ce qui est évident pour l’un ne l’est pas forcément pour l’autre. De sorte que les évidences sont, dans le quotidien à la maison ou dans le monde professionnel, des sources constantes de malentendus. Or il n’est pas de discussion, négociation ou accord possibles sans une vision partagée de l’objet des débats ou des faits qui en sont à l’origine. Ce qui rend nécessaire le partage des représentations.

Lire la suite

L'instant pub

Groupe de thérapie, vivre ses polarités – Nous déployer, et développer nos capacités d’ajustement face à différents environnements, les 23 et 24 mars 2019

La plupart de nos empêchements se manifestent par une tendance à "faire toujours pareil". La cause en est bien nos rigidités et fixations, y compris sur le regard que nous portons sur nous-mêmes

Plus d'information, s'inscrire..

L'agenda

Le voyage héroïque: 14 et 15 mars 2019 – développez votre puissance, clarifier vos envies – envie de projet, envie d'entreprendre, envie de transformation – et les freins ou peurs qui vous empêchent.

Vivre ses polarités : groupe de thérapie les 23 et 24 mars à Paris

En forêt: Vendredi 12 avril 2019 – Sortir du stress du quotidien pour clarifier sa vision

Oser le conflit : Dépasser ses craintes à faire entendre sa voix, les 16 et 17 mai à Paris

Laurent Quivogne

Favoriser l'émergence pour trouver des solutions nouvelles
Accompagnement de dirigeants, leurs équipes et de particuliers

quivogne@lqc.fr – 0675203390

Sur mon site

Pour l'entreprise: sur la page d'accueil: www.lqc.fr

Pour les particuliers: www.lqc.fr/gestalt

La boutique

Des livres, récits de marche ou "Se nourrir de l'incertitude pour entreprendre": https://www.lqc.fr/boutique/

Et aussi

Livre blanc sur l'animation: https://www.lqc.fr/comment-animer-un-groupe/
 

Cet email a été envoyé à , cliquez ici pour vous désabonner.