Si vous n'arrivez pas à lire correctement ce message, cliquez ici

Les nouvelles du jeudi du 10 janvier 2019

Comprendre le monde

: à la une ce jeudi, comprendre le monde

Dans "comprendre le monde", il y a "prendre le monde", comme s'il s'agissait d'une tentative de se saisir du monde, de le tenir dans le creux de son intellect. Le moyen par lequel nous nous saisissons de lui est: "le savoir". Comme si chaque brique de connaissance était une prise sur lui. Mais n'y a-t-il pas une vanité du savoir ou de la connaissance? Ne serait-ce que parce qu'il n'y a de savoir que relatif?

 Une histoire, une question

L’énigme au coeur de cette histoire juive très célèbre est: deux hommes se promènent dans la forêt après une forte pluie. Soudain, ils tombent dans une mare de boue. L’un en ressort sale, l’autre propre. Qui se lave?

Une histoire qui m'inspire une réflexion sur l'obsolescence des savoirs, sur leur relativité...

Écouter l'histoire

Clément Montfort

Le portrait: Clément Montfort

Ce portrait m'a donné le thème de cette lettre: comprendre le monde...

Je suis un jeune homme de 32 ans et je cherche à comprendre le monde, dit d’emblée Clément. 32 ans et pas une journée sans se demander la raison de sa présence sur cette planète, sans être fasciné par ce mystère qu’est le monde.

Lire la suite...

Un microscope

Si j'avais à accompagner... un scientifique

"Un scientifique", c'est un peu vague... Mais je veux parler ici des difficultés des scientifiques à se faire entendre. Souvent impuissants face à la défiance grandissante de la population. Je fais personnellement l'hypothèse (développée dans les article ci-dessous) que le discours scientifique (des scientifiques eux-mêmes ou des vulgarisateurs) en fait "trop" dans la revendication du savoir et qu'on a abusé du label "scientifiquement prouvé".

J'explorerais donc volontiers l'axe de polarité "savoir / ne pas savoir". Qui ressemble à s'y méprendre à "certitude / incertitude", un thème qui m'est cher également. Du côté du savoir: la maîtrise, la sécurité, le contrôle; de l'autre: le risque, la liberté, la légèreté et la découverte... Libre à chacun de se positionner, à chaque instant, là où il le souhaite, mon intention étant moins que les personnes "sachent" leur place que de les aider à augmenter leur capacité d'ajustement. Pour cela, plutôt que des paroles, permettre à la personne d'expérimenter le fait de savoir, le fait de ne pas savoir...

Deux articles de votre serviteur pour les curieux d'en savoir plus...

L'instant pub

Le voyage héroïque

Les 14 et 15 mars, une nouvelle édition du "voyage héroïque"

Le voyage héroïque est d'abord un voyage intérieur à la rencontre de son héros personnel, celui qui, selon la citation de Romain Rolland: "fait ce qu'il peut, quand les autres ne le font pas".

  • Trouver l’élan pour répondre à vos aspirations profondes
  • Conjuguer vos talents pour ouvrir de nouvelles voies
  • Clarifier et affirmer vos envies d’entreprendre (au sens large d’entreprendre un projet professionnel ou personnel)

Inscription avant le 28 février 2019

Lire la suite...

L'agenda

En forêt: Samedi 12 janvier 2019 – Sortir du stress du quotidien pour clarifier sa vision

Le voyage héroïque: 14 et 15 mars 2019 – développez votre puissance, clarifier vos envies – envie de projet, envie d'entreprendre, envie de transformation – et les freins ou peurs qui vous empêchent.

Vivre ses polarités : groupe de thérapie les 23 et 24 mars à Paris

Oser le conflit : Dépasser ses craintes à faire entendre sa voix, les 16 et 17 mai à Paris

Laurent Quivogne

Favoriser l'émergence pour trouver des solutions nouvelles
Accompagnement de dirigeants, leurs équipes et de particulier

quivogne@lqc.fr – 0675203390

Sur mon site

Pour l'entreprise: sur la page d'accueil: www.lqc.fr

Pour les particuliers: www.lqc.fr/gestalt

La boutique

Des livres, récits de marche ou "Se nourrir de l'incertitude pour entreprendre": https://www.lqc.fr/boutique/

Et aussi

Livre blanc sur l'animation: https://www.lqc.fr/comment-animer-un-groupe/
 

 

 

Cet email a été envoyé à , cliquez ici pour vous désabonner.