Pourquoi se faire tirer le portrait ?

On peut se faire prendre en photo pour des motifs utilitaires : pour un papier d’identité, sans expression, sans sourire, ces photos qui nous font une tête de bagnard ; pour une plaquette, un site Internet ou les réseaux sociaux, afin de se mettre en valeur.

Mais on peut aussi se faire prendre en photo, pour se voir tout comme on se regarderait dans un miroir, avec une photo qui figerait un instant donné. Selon le moment, selon la situation, la surprise peut advenir et nous faire voir quelque chose que nous ne savions pas de nous jusqu’alors.

De même, on peut écrire ou faire écrire un texte sur soi, qui parle de nous et nous décrit. Ce peut être une notice biographique pour un article ou un livre ou encore une description pour une plaquette ou un site Internet.

Mais, à l’instar des photographies, on peut aussi faire l’expérience de se laisser surprendre par le portrait écrit par quelqu’un d’autre qui verra et écrira quelque chose que vous n’aviez pas vu de vous. Non parce qu’il vous connaît mieux que vous mais parce que vos propres mots vont être entendus par lui différemment.

Mais le « portrait écrit » est une expérience vécue par chacun différemment, avec souvent, comme nous le disions, de la surprise et aussi de l’émotion comme si, enfin, nous étions reconnus. Il présente l’avantage de pouvoir être gardé et relu plus tard mais aussi de pouvoir être recommencé car nous sommes des êtres changeants.

Le mieux est d’écouter ceux qui ont vécu l’expérience et de lire quelques portraits.

Contactez-moi pour en savoir plus et faire votre portrait

La cohésion d’équipe grâce au portrait écrit:

Pour:

  • Faciliter l’intégration des nouveaux arrivants
  • Augmenter la cohésion d’équipe par une meilleure connaissance réciproque

Des portraits écrits, suivis d’une séance collective de partage.

Contactez-moi pour faire le portrait de vos collaborateurs et animer une séance de partage

Norbert Apter

Rieur réaliste Depuis 1982 et une conférence sur l’importance du rire en thérapie, à laquelle il a assisté, Norbert lit – puis raconte – de l’humour tous les jours. Il dit aussi qu’il tient beaucoup de sa mère avec qui il a toujours beaucoup ri, et rapporte avec...

Janick Lalou

« L’art, c’est le travail effacé par le travail » Cette citation d’Alexis Gruss pourrait convenir à Janick. L’art, à commencer par la sculpture qu’elle pratique assidûment ; mais aussi l’accompagnement, coaching et thérapie, indispensable, dit-elle, pour se forger un...

Stéphane Buttigieg

La vie au bout des doigts Sortir de sa zone de confort, tenter, explorer, imaginer, créer et prendre des risques, voilà le plaisir de Stéphane. Prendre des risques mesurés, ce qu’il ne craint nullement pas plus que de décider : il ne se souvient pas d’en avoir...

Alain Pascail

Le goût de l’instant rare L’instant rare, c’est par exemple les cinq premières minutes d’un opéra, dit Alain, émerveillé par la qualité du son en direct des instruments ; une pure émotion à laquelle les décors, la voix, l’intrigue ajoutent de l’intensité. Un instant...

Le père Noël

La foi des petits enfants Au fond, ce qui m’a tout de suite plus, dans ce métier, c’est le risque, dit le père Noël. La décharge d’adrénaline au moment où je fais irruption dans la maison par la cheminée : vais-je ou ne vais-je pas me faire surprendre par un enfant en...

Anne-Marie Choho

L’homme et la machine Anne-Marie est directrice générale adjointe de SETEC, une société d’ingénierie dans les travaux publics ; un monde d’hommes auquel elle est accoutumée, ayant commencé ingénieur – de l’École centrale de Paris – pour s’atteler à de véritables...

Vanessa Mendez

De soi à soi en passant par l’autre J’ai travaillé, dit Vanessa, dans l’ombre d’hommes médiatiques qui, eux, étaient dans la lumière, la lumière médiatique des projecteurs. Le début d’un parcours classique, après une école de commerce, puis un master en commerce...

Jérôme Festy

Honorer la créationÀ Jérôme, il reste le souvenir lointain des montagnes environnantes de sa jeunesse dans les Alpes ; des montagnes comme une matrice, qui lui ont donné l’occasion de moments de grande plénitude. Là, près de Grenoble, plus tard aussi dans l’Himalaya,...

Un père de Solesmes

Pendant une retraite à l'abbaye de Solesmes, j'ai rencontré l'un des pères. Les circonstances m'inclinent à publier ce portrait de façon anonyme. Embrasser, Solesmes, ta foi À Solesmes depuis près de quarante ans, aujourd’hui Père hôtelier, A. est américain d’origine...

Patrick Buttigieg

Coureur de fond Son entourage dit de Patrick qu’il est un fonceur. Lui, physique imposant, passionné de sport, trouve qu’il a mis du temps pour arriver là où il en est. Une activité intense : des engagements associatifs, un poste de directeur technique national de la...

Tous ces portraits que tu esquisses avec finesse et attention produisent une trace, comme un parfum qui imprègne une rencontre furtive et qui continue d’agir longtemps…